Elearning, FOAD, TICE et Formation 2.0 – Regard sur les pratiques et les technologies de la formation

Syntec Numérique a adressé, le 16 janvier dernier, un plan national de formation aux métiers et emplois du numérique au gouvernement.
Ce plan national de formation prend la forme de 10 propositions concernant la formation professionnelle, mais aussi la formation initiale, du scolaire au supérieur.

Syntec numérique juge en effet nécessaire :

  • d’innover en matière de formation pour et par le numérique, afin d’accélérer la diffusion des compétences du numérique dès le plus jeune âge ;
  • de donner aux jeunes la possibilité d’occuper les emplois qui joueront un rôle moteur dans l’ère du numérique industriel, en obtenant des diplômes leur permettant d’accéder à un emploi dès la sortie de l’enseignement supérieur ;
  • d’adapter l’offre de formation professionnelle aux besoins d’un secteur en croissance et en constante évolution technologique tout en étant créateur d’emplois nets sur une longue période, dans les entreprises qui « font » le numérique et celles qui en profitent pour se développer ou se transformer ;
  • de repenser notre système de formation, d’acquisition et de certification de compétences, pour fluidifier le marché du travail en rapprochant l’offre de formation aux besoins de l’économie.

Il prône le renforcement et la simplification des dispositifs d’alternance (apprentissage et professionnalisation) et préconise, par exemple, outre la formation de « rattrapage » à destination des décrocheurs, une formation professionnelle pour les personnes salariées, ainsi qu’une formation professionnelle à destination des demandeurs d’emploi.

Voici quelques extraits de la proposition émise par Syntec Numérique (document complet) et des 10 propositions faites au gouvernement :

• Proposition n°1 : Initiation au numérique à l’école, aux notions d’information et
d’algorithme (à définir par les responsables pédagogiques de l’Education Nationale)

Proposition n°4 : mettre en valeur « la French Touch » du développement et du
design via une initiative nationale de valorisation de l’effort d’excellence des
compétences techniques du développement et des formations, ouverte à tous le
monde, quel que soit son niveau technologique et informatique et sa formation
professionnelle.

• Proposition n° 9 : favoriser et encourager le développement des nouvelles
modalités pédagogiques de formation professionnelle…

• Proposition n° 9 : favoriser et encourager le développement des nouvelles
modalités pédagogiques de formation professionnelle, que ce soit au sein des
entreprises qui investissent dans des plateformes de formation dites « Learning
Management Services » (LMS), ou au sein des organismes de formation (e-learning,
classes virtuelles, blended learning, serious games…).

• Proposition n° 10 : déployer et généraliser en régions, et en lien avec les prescripteurs
(Pôle Emploi, APEC), le dispositif de Préparation Opérationnelle à l’Emploi Collective
(POEC) sur lequel nous avons positionné le FAFIEC en tant que financeur en 2013, et qui
permet de développer la formation des demandeurs d’emploi au titre de la réinsertion /
reconversion professionnelle autour des métiers du numérique

A coup sûr, si le gouvernement décidait de suivre l’orientation donnée par le Syntec, cela continuerait en partie, de contribuer à la croissance des métiers de la formation à distance…

Sources :
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :